Top
Accueil / Blog  / Recherche d'emploi  / Gérer son stress en entretien : 3 conseils
Gérer son stress en entretien

Gérer son stress en entretien : 3 conseils

Gérer son stress en entretien n’est vraiment pas évident.

Si vous êtes une personne naturellement anxieuse comme moi et comme une personne sur cinq en France, vous devez penser que vous êtes absolument incapable de réussir un entretien.

Et pourtant, il existe des techniques simples qui permettent d’avoir confiance en soi, qui fonctionnent même pour les personnes maladivement anxieuses.

Rien de magique, cela réside dans la préparation.

Rassurez-vous, je ne vous dirai pas de faire une simulation avant votre entretien, comme le font tous mes confrères, je sais pertinemment que vous ne le ferez pas.

Je ne vous partagerai ici que des conseils pratiques et qui marchent, comme d’habitude !

1. Préparez vos entretiens

Plus on est préparé, plus il devient facile de gérer son stress en entretien d’embauche.

Mais qu’est-ce que je veux dire par « préparer » ?

Il ne s’agit pas de d’apprendre des réponses par cœur à toutes les hypothétiques questions que l’on peut vous poser.

C’est une méthode rigide qui génère encore plus de stress.

En effet, en faisant cela, vous aurez toujours peur d’être pris au dépourvu et de perdre vos moyens.

Certes, il y a des sujets qui seront abordés, auxquels vous devez être préparé, mais il ne s’agit pas d’apprendre des réponses par cœur.

Anticipez les questions qui peuvent vous déstabiliser

Si vous avez un trou d’un an dans votre CV, vous savez que les recruteurs vous poseront la question.

Et vous savez que c’est un sujet qui vous mettra mal à l’aise.

Alors, trouvez un moyen de préparer une réponse, qui retourne cette situation a priori délicate en avantage.

Je vous recommande absolument de lire mon livre offert « Réussir un entretien : 3 leviers » (11 min de lecture), dans lequel je vous explique les 3 choses les plus importantes pour réussir un entretien. Car si vous comprenez l’exercice de l’entretien, vous saurez exactement quoi dire aux recruteurs pour vous mettre en valeur.

Pour réussir un entretien, vous devez refléter une personne qui a l’expérience requise et avec laquelle les recruteurs se sentent à l’aise.

Ils doivent se projeter en vous et sentir une certaine affection.

Gardez cela en tête tout au long de te l’entretien.

Tout ce que vous direz, doit vous permettre :

  • Soit montrer que vous avez acquis les compétences demandées lors de vos expériences passées (parlez toujours de cas vécus)
  • Soit de faire ressentir des émotions aux êtres humains devant vous (les recruteurs).

Car 80 % de l’entretien se joue sur le ressenti d’un être humain.

S’il vous comprend et vous apprécie, c’est gagné.

Ayez confiance en votre profil

Pour gérer son stress en entretien, il faut être convaincu de son profil.

Pour cela, rien de tel que de rempli un tableau, dans lequel on liste toutes les tâches réalisées dans ses expériences passées, dans lequel on décrit les difficultés rencontrées ainsi que les solutions apportées et les résultats obtenus.

Si cela vous intéresse, je décris dans cet article exactement comment procéder.

Ressentir une certaine estime de soi est essentiel pour gérer son stress en entretien.

Si vous ressentez le syndrome de l’imposteur, listez vingt choses qui font de vous une personne légitime pour le poste.

Après cela, ni vous, ni les recruteurs douteront de vous.

2. Dédramatisez l’exercice

Généralement, ce qui bloque les candidats et leur font perdre toute confiance en eux, c’est qu’ils exagèrent « l’importance » des entretiens d’embauche.

Ce n’est pas une citation à comparaitre devant le juge !

Je ne dis pas que les entretiens d’embauche ne sont pas importants.

Ils le sont, puisque ce sont eux qui vont définir votre vie dans les prochaines années.

Mais l’exercice même de l’entretien n’est qu’une discussion entre deux personnes (trois, quatre, peu importe).

Et les recruteurs ne sont que des êtres humains, comme vous et moi, à qui on a demandé de faire passer un entretien et qui sont bien souvent aussi mal à l’aise que vous.

Alors surtout, arrêter de mettre les recruteurs au-dessus de vous.

Vous êtes au même niveau alors, agissez comme tel.

Restez vous-même

Le simple fait d’essayer de rester soi-même peut grandement aider à gérer son stress en entretien.

Car vous savez, on devient qui on pense être.

Si vous vous voyez comme une personne à l’aise et décontractée, vous deviendrez cette personne.

Pour cela, rien de mieux que de rester vous-même et discuter comme vous le feriez avec un proche.

Essayez !

3. Restez zen

Voici deux choses extrêmement simples, mais aussi extrêmement efficaces, pour réussir à gérer son stress en entretien.

Respirez

Prenez le temps de prendre trois grandes respirations profondes avant l’entretien.

Inspirez par le nez et expirez pas la bouche.

Ne sous-estimez pas cette pratique et essayez.

Aussi, pendant l’entretien, prenez régulièrement une seconde pour vous reconnecter avec votre respiration.

Cela permet d’évacuer le stress et de prendre un peu de distance, pour repartir de plus belle.

Vous pouvez le faire pendant que les recruteurs parlent, tout en restant concentré.

Si le sujet de la respiration pour dominer le stress vous intéresse, lisez mon article sur la cohérence cardiaque. Cela peut littéralement changer votre vie…

Arrivez en avance

Une chose peut complètement ruiner votre entretien, et cela, même si vous êtes parfaitement préparé : arriver en retard à l’entretien.

Il n’y a rien de pire pour la confiance en soi, que d’arriver en retard, dégoulinant de sueur, avec déjà quelque chose à se reprocher.

Planifiez rigoureusement le trajet jusqu’à l’entretien, et visez quinze minutes d’avance.

Cela vous évitera de dilapider votre énergie, avant même d’avoir commencé l’entretien d’embauche.

Il est beaucoup plus facile de gérer son stress en entretien lorsqu’on y arrive la tête vide, que lorsqu’on arrive avec déjà plein de détails dans la tête.

Reposez-vous avant vos entretiens

Ne faite pas la bringue la veille de votre entretien.

Dormez tôt.

Et de façon générale, reposez-vous avant vos entretiens.

Si vous n’êtes pas reposé, vous ne serrez alors pas focus pendant l’entretien, vous serez alors dispersé et il vous sera impossible d’être convaincant.

Sans aller jusqu’à faire la fête la veille, essayez de planifier vos entretiens le matin si vous en avez l’occasion.

Évitez les tâches intensives avant.

Plus vous arriverez reposée et calme, plus vous arriverez à réduire votre niveau de stress pendant vos entretiens.

Pour aller plus loin

Gérer son stress en entretien devient possible, lorsqu’on est bien préparé, qu’on a confiance en son profil et qu’on est convaincu d’être la personne adéquate pour le poste.

Mais il faut également se présenter dans les meilleures conditions, physiques et mentales.

Enfin, dédramatisez la situation, un entretien n’est qu’un échange d’êtres humains, alors restez vous-même.

Voici quelques conseils pour vous aider à être convainquant face aux recruteurs.

De manière générale, restez focus sur votre discussion avec les recruteurs.

Si vous commencez à penser à autre chose, revenez dans le moment présent.

Si vous n’êtes pas présent, les recruteurs le sentiront tout de suite et vous n’aurez aucune chance d’attirer leur attention.

C’est la base de la base : peu importe votre niveau de préparation : restez focus et présent.

Le niveau suivant, c’est d’essayer de ne pas rester passif face aux questions des recruteurs.

N’hésitez pas à rebondir sur leurs questions, afin de leur montrer que vous vous projetez déjà dans le poste.

Belle réussite à tous !

J’espère que cet article vous aura inspiré.

Si vous souhaitez recevoir ce genre de message plus souvent, alors recevez, vous aussi, mes emails privés.

Mes emails privés, c’est :

  • Mes messages inspirants et mes meilleurs conseils tous les lundis
  • 60 % de réduction sur mes nouvelles formations lors de leur sortie
  • Des cadeaux exclusifs (eBooks, formations et plus…)

À tout de suite !

Partager l'article
Pas de commentaires

Commenter