Top
Accueil / Blog  / Projet professionnel  / Trouver son premier emploi
Trouver son premier emploi

Trouver son premier emploi

Trouver son premier emploi est une étape importante dans une vie.

Malheureusement, les étudiants à la recherche de leur premier emploi font face à deux difficultés majeures :

  • Soit, ils ne trouvent pas leur bonheur et restent sans emploi pendant longtemps.
  • Soit, ils acceptent le premier job venu (souvent dans un grand groupe), et seront frustrés tout le reste de leur carrière.

Je vais être direct.

Votre premier emploi aura une influence énorme sur votre réussite professionnelle.

Je n’ouvrirai pas le débat de la définition de la réussite professionnelle ici, je l’ai déjà fait dans cet article.

Je veux que vous compreniez que trouver son premier emploi n’est pas une chose à prendre à la légère.

Je sais de quoi je parle : j’ai accepté le premier emploi dans un grand groupe à la sortie de mes études d’ingénieur, et j’en ai souffert pendant 10 ans.

C’est la raison pour laquelle j’ai décidé de vous partager dans cet article, ce que j’aurai aimé qu’on me dise, lorsque j’étais étudiant.

Partagez-le à vos enfants, vos neveux, vos cousins, vos frères et sœurs et à toutes les personnes qui commencent leur vie professionnelle !

Bien choisir son premier emploi, peut vous éviter une vie de regrets

On nous enseigne beaucoup de choses pendant nos années d’études, plus ou moins utiles.

Mais il y a une chose indispensable qu’on ne nous enseigne pas. Une chose qui permet de mettre à profit tous ces enseignements et de mener une vie épanouie.

On ne nous apprend pas à construire sa carrière.

On est lâchés dans la nature, avec quelques compétences techniques et quelques vulgaires conseils de d’une conseillère d’orientation, dont la connaissance du marché de l’emploi n’est souvent pas réaliste.

Personne ne nous accompagne concrètement dans la définissions de notre projet professionnel.

On n’apprend pas non plus à trouver son premier emploi.

Regardez mon propre parcours.

Longues études d’ingénieur en informatique.

Premier emploi dans un grand groupe, en tant que développeur JAVA (le job de développeur le plus basique il y a 10 ans).

Des années de frustration à me plaindre de mon salaire, du manque de sens de mon emploi, de l’ambiance de travail au sein des équipes, d’avoir l’impression de n’être qu’un maillon d’une chaine, etc.

Arrivé à saturation, j’ai décidé de prendre ma vie professionnelle en main.

Depuis j’ai triplé mon salaire, j’ai une activité professionnelle qui me passionne et qui me correspond totalement.

Mon cas n’est pas un cas isolé.

Beaucoup de personnes « renaissent » à trente ou quarante ans.

Certains diront que ce parcours douloureux est nécessaire, parce qu’il permet d’apprendre à se connaitre vraiment (une partie de moi en est convaincue).

D’autres diront qu’on n’est pas obligé de passer par là (et ils ont raison).

Vous n’avez pas à perdre tout ce temps et cette énergie dans un emploi qui ne vous épanouie pas.

Vous pouvez commencer votre carrière sur les chapeaux de roues !

Vous pouvez rapidement devenir un(e) expert(e) reconnu(e) dans votre domaine.

Je vous recommande donc de ne pas accepter le premier emploi venu, mais bien de choisir votre premier emploi en conscience.

Prenez le temps de définir votre projet professionnel et de définir votre plan de carrière.

Définir son plan de carrière

Certains associent le « plan de carrière » au terme péjoratif « carriériste ».

Vous savez ? Cette personne insupportable, prête à tout pour gravir les échelons ?

Ce n’est pas du tout cela.

Définir son plan de carrière revient en fait à se fixer un objectif professionnel qui nous tient à cœur.

C’est personnel et cela varie d’une personne à l’autre.

Il n’y a pas de bons ou de mauvais objectifs.

Ce qui compte, c’est d’avoir l’impression d’être en chemin vers la vie de ses rêves.

Ce qui compte, c’est d’avoir le sentiment d’être en accord avec soi-même et d’être à sa place.

Avoir un objectif à atteindre est nécessaire pour rester motivé au quotidien.

Votre plan de carrière sera un peu comme votre étoile polaire.

Vous saurez où vous allez, même lorsque vous enchainerez les tâches ennuyeuses au quotidien.

Il n’est pas nécessaire de tout prévoir.

Un plan de carrière évolue avec le temps.

Mais comprenez qu’il est indispensable de prendre le temps de réfléchir, et de rêver.

Tout est possible, si vous vous en donnez les moyens.

  • Renseignez-vous sur le marché de l’emploi, sur les différents métiers qui existent.
  • Soyez curieux(se), discutez avec tout le monde.
  • Voyagez, apprenez à vous connaitre.
  • Entrez en contact avec des professionnels sur LinkedIn pour leur demander à quoi ressemble une journée type dans leur emploi.

Bref, prenez le temps de confirmer votre choix de carrière avant de vous lancer.

Car une fois qu’on est sur les rails, il n’est pas si facile de changer de direction.

Vous trouverez dans cet article, quelques conseils pour définir votre plan de carrière.

Chercher et trouver son premier emploi

Une fois qu’on sait ce qu’on veut faire, il faut trouver son premier emploi.

Surtout, faites attention aux mauvais conseils qui pullulent sur internet. Comme dans cet article de pôle emploi, qui conseil de rédiger une lettre de motivation du type « NOUS-MOI-NOUS ». Ce type de lettre est complètement d’une autre époque.

Voici mes conseils les plus efficaces.

1 – Les trois façons de trouver son premier emploi

Il existe trois façons de trouver son premier emploi.

  • Répondre à des annonces (la moins efficace).
  • Cibler des entreprises et les contacter en candidature spontanée.
  • Le réseau professionnel.

Commençons par cette dernière, qui est de loin la plus efficace, mais aussi la plus méconnue en France.

A – Développer son réseau professionnel pour avoir accès au marché caché de l’emploi

Utiliser le réseau professionnel ne se résume pas à passer son CV à son cousin ou son oncle.

Il s’agit de se faire des contacts, de préférence des experts reconnus dans son domaine.

Cela permet d’avoir accès au marché caché de l’emploi, qui représente plus de la moitié du marché de l’emploi.

Et oui, la plupart des postes (souvent les meilleurs), ne sont jamais publiés en annonce.

Si ce sujet vous intéresse, consultez mon article, dans lequel j’explique comment vous créer un réseau professionnel puissant de zéro.

Développer votre réseau professionnel vous permettra de passer par la porte de derrière et d’avoir accès aux meilleures opportunités.

B- La candidature spontanée, pour cibler des entreprises prestigieuses

L’erreur que font la plupart des chercheurs d’emploi, est de répondre à des dizaines d’annonces au hasard, en espérant qu’une entreprise s’intéresse à eux.

C’est une grave erreur.

Une recherche d’emploi réussie demande de définir son projet professionnel et de cibler des entreprises qui permettent de réaliser ce projet.

C’est la raison pour laquelle la candidature spontanée est un moyen puissant d’obtenir l’emploi de ses rêves.

Pour taper dans l’œil de cette entreprise que vous aurez ciblé, il faudra d’abord bien vous renseigner sur elle : comprendre sa vision, sa culture, ses projets pour le futur, son marché, connaître ses produits et ses services, etc.

Bien connaitre l’entreprise pour laquelle vous postulez est essentiel.

C’est ce qui fait la différence entre les candidats crédibles et les touristes qui postulent à l’aveuglette.

C – Cibler des offres d’emploi sur les plateformes d’emploi

Le troisième méthode est bien connue de tous, il s’agit de répondre à des annonces sur les plateformes d’emploi.

Je ne m’étendrai pas sur le sujet, vous savez déjà comment procéder.

N’hésitez pas à consulter mon article dans lequel je donne mes trois meilleurs conseils pour chercher un emploi sur les plateformes d’emploi, j’y donne notamment la liste des meilleurs plateformes d’emploi.

2- Différenciez-vous de vos concurrents

Pour obtenir un emploi, vous devez être obsédé par le fait de vous différencier de tous vos concurrents.

Gardez toujours en tête qu’il y a des dizaines d’autres candidats avec exactement le même profil que vous.

Demandez-vous toujours : comment faire la différence ?

Dans la suite de l’article, je vous donnerai quelques pistes pour y arriver.

3 – Mettez en valeur les compétences que recherchent les recruteurs

Se différencier de vos concurrents commence dès la rédaction de votre CV.

Oubliez les choses inutiles qui ne servent qu’à flatter votre égo et concentrez-vous sur le plus important aux yeux des recruteurs.

Vous cherchez votre premier emploi, vous n’avez donc pas ou peu d’expérience professionnelle.

Ce n’est pas grave.

Identifiez les compétences principales recherchées pour le poste, puis montrez que vous les possédez en vous appuyant sur une expérience dans votre vie.

Cela peut être dans un sport, dans une activité extra scolaire, dans un stage, dans un projet d’école, etc.

Si vous faites cela, vous écraserez tous vos concurrents, croyez-moi.

4 – Mettre en avant vos soft skills

Aussi, en plus des compétences recherchées pour le poste, n’oubliez pas vos soft skills.

C’est une des choses les plus importantes pour être recruté aujourd’hui, devant les compétences techniques.

Cela tombe bien, des soft skills, vous en avez, expérience ou pas.

Je vous recommande absolument mon article dans lequel je vous partage les soft skills principaux recherchés en entreprise.

Identifiez-les, puis montrez aux recruteurs que vous les possédez.

5 – Prenez le temps de vous créer un profil attractif

Tout ce que nous venons de voir, demande d’y consacrer du temps.

Vous ne serez jamais attractif aux yeux des recruteurs en bâclant votre CV et votre recherche d’emploi en général.

Prenez le temps de définir votre projet, d’identifier des postes, d’identifier les compétences et soft skills recherchés, de faire apparaitre tout cela dans votre CV, puis de bien vous préparer pour les entretiens d’embauche.

Plus vous y passerez du temps, plus vous vous donnerez les chances d’obtenir un emploi de rêve.

6 – Préparez-vous efficacement pour les entretiens d’embauche

L’entretien d’embauche est un exercice difficile.

La période de la recherche d’emploi fait souvent douter de soi-même et fait se remettre en question.

Rappelez-vous toujours qu’essuyer un refus n’est pas grave.

Cela arrive à tout le monde, du PDG le plus expérimenté à l’ouvrier sans diplômes.

Cela fait partie du jeu, alors ne vous remettez pas en question en tant que personne si cela vous arrive.

Remettez simplement en cause vos méthodes.

J’enseigne la méthode complète pour se préparer aux entretiens dans ma formation en ligne « PROFIL ATTRACTIF TM » et via le coaching, si cela vous intéresse.

7 – Soyez flexibles

Si autant de personnes galèrent à trouver leur premier emploi, c’est qu’ils n’ont pas compris comment fonctionne le monde de l’emploi.

Ils sont restés bloqués dans les années cinquante, l’époque où un bac+5 assurait d’avoir un poste de manageur dès la sortie des études.

Si vous n’avez toujours pas compris, cette époque est finie depuis longtemps.

Tout le monde se fiche de votre diplôme.

Aujourd’hui, vous ne gravirez les échelons qu’avec votre expérience, vos compétences, vos soft skills et la valeur que vous apportez à votre entreprise.

Ce qui va suivre est essentiel si vous voulez avoir une belle carrière, alors soyez attentif.

Le premier emploi est fait pour acquérir de l’expérience, pas pour être bien payé et avoir des responsabilités.

Alors pour trouver votre premier emploi, ne vous fermez pas trop vite aux CDD ou aux missions d’intérim.

Ils sont parfois la première étape d’un brillant parcours professionnel.

Les personnes qui cherchent la perle rare à la sortie de leurs études restent parfois à la recherche de leur premier emploi pendant des années.

Pendant ce temps-là, ceux qui ont commencé avec un CDD passionnant, sont devenus des experts reconnus dans leur domaine et mènent une vie professionnelle épanouie.

Soyez flexible sur la zone géographique et le salaire.

Par exemple, accepter un poste de stagiaire mal payé est envisageable si vous savez que ce stage n’est qu’une étape dans votre plan de carrière.

Pour aller plus loin

Le premier emploi n’est pas fait pour gagner de l’argent ou avoir un status bon sang !

Focalisez-vous sur le fait d’acquérir de l’expérience dans votre domaine.

Et de travailler dans un projet qui a du sens pour vous, qui vous donne la sensation d’être à votre place.

Cela doit être votre seule obsession.

Une fois que vous serez qualifié, vous pourrez vous vendre n’importe où et à n’importe quel prix, ne vous inquiétez pas.

Mais avant, vous devez absolument définir votre plan de carrière.

Sans objectif, vous n’allez nulle part.

Si vous ne savez pas du tout ce que vous voulez faire, prenez le temps d’apprendre à vous connaitre.

Vous êtes la seule personne à pouvoir savoir quelle est votre place.

J’espère que cet article vous aura inspiré.

Si vous souhaitez recevoir ce genre de message plus souvent, alors recevez, vous aussi, mes emails privés.

Les emails privés, c’est :

  • Mes messages inspirants et mes meilleurs conseils tous les lundis
  • 60 % de réduction sur mes nouvelles formations lors de leur sortie
  • Des cadeaux exclusifs (eBooks, formations et plus…)

À tout de suite !

Partager l'article
Pas de commentaires

Commenter