Top
Accueil / Blog  / Développement personnel  / Résilience : 11 conseils pour se préparer aux imprévus
Développer sa résilience

Résilience : 11 conseils pour se préparer aux imprévus

La vie est faite d’imprévus.

C’est comme ça, on ne peut rien y faire.

Alors mieux vaut être bien préparé à y faire face.

C’est ce que permet de faire la résilience.

Lorsqu’on est résilient, on arrive à se relever des crises, et on arrive à avancer vers nos objectifs de vie, malgré tous les imprévus.

Dans cet article, nous verrons ce qu’est la résilience, nous verrons comment se relever d’une crise émotionnelle et nous verrons comment développer notre résilience au quotidien.

Qu’est-ce que la résilience ?

La résilience est la capacité à faire face aux difficultés et à les transformer en opportunités.

Résilience : affronter les difficultés

Certaines personnes se laissent complètement déstabiliser par les mauvaises nouvelles et les imprévus.

Cela a d’ailleurs été mon cas pendant très longtemps.

En fait, il n’y pas de honte à avoir, nous sommes tous un jour ou l’autre déstabilisé par une mauvaise nouvelle.

Certaines personnes se contentent de pleurer sur leur sort en se disant qu’elles n’ont pas de chance.

D’autres acceptent que la vie est une succession d’imprévus et se préparent à y faire face.

Mais alors comment font ces personnes qui paraissent ne pas être affectées lorsqu’elles rencontrent des difficultés ?

Patience, nous en parlerons plus loin dans cet article.

En attendant, voyons ce que peut vous apporter la résilience concrètement dans votre vie.

Si vous voulez comprendre ce qu’est la résilience, voici une histoire qui l’image bien.

C’est l’histoire de la carotte, de l’œuf et du café.

carotte, œufs, café

Imaginez une carotte, un œuf et des grains de café, que l’on plonge dans trois casseroles d’eau bouillante.

L’eau bouillante étant le symbole de l’adversité.

  • La carotte en temps normal est dure, mais une fois plongée dans l’eau bouillante elle devient mole et flétrie.
  • L’œuf lui, normalement est liquide et fragile, mais il ressort de l’épreuve de l’eau bouillante en étant dur et solide.
  • Les grains de cafés eux, ne sont pas modifiés par l’adversité, mais ils ont modifié leur environnement (l’élément perturbateur, la crise) : Ils ont transformé l’eau bouillante en délicieux café.

Le grain de café image bien une personne résiliente : une personne capable de ne pas être affectée par les épreuves et qui réussi à transformer une situation de crise en opportunité.

Posez-vous la question, lequel des trois ingrédients êtes-vous ? Carotte, œuf ou café ?

Nous avons tous la capacité de développer notre résilience et nous avons beaucoup à gagner à le faire.

Cela permet de vivre sa vie sereinement et de continuer à avancer vers nos objectifs de vie malgré tous les coups durs et les imprévus.

J’aime aussi cette image connue qui représente une plante qui a réussi à pousser dans la fissure d’une route bétonnée. Elle représente parfaitement la résilience. Cette plante a trouvé les ressources pour exister dans un environnement hostile, qui aux premiers abords ne parait pas adapté aux plantes.

fleur résiliente

Peu importe le contexte et les difficultés, vous pouvez développer la capacité de réussir votre vie.

Cela même face aux pires coups durs de la vie, ceux qui provoquent parfois une crise émotionnelle.

Comment se relever d’une crise émotionnelle grâce à la résilience ?

Les crises émotionnelles sont déclenchées lorsque nous vivons des moments dramatiques dans nos vies.

Lorsqu’un drame surgit, il est normal qu’il affecte notre vie. Acceptez-le.

Mais il est important d’avoir la capacité de se relever rapidement.

Pour développer cette capacité, il faut d’abord comprendre comment fonctionne la crise émotionnelle.

Les étapes de la crise émotionnelle

Lorsque l’on fait face à une crise émotionnelle nous passons par trois phases.

1 L’urgence

C’est l’apparition de la crise émotionnelle. On se retrouve parfois en état de choc et on perd complètement nos moyens.

Dans cette phase on tombe. C’est la chute.

Notre personne se voit très affectée, parfois physiquement. On peut avoir des troubles du comportement alimentaire, un traumatisme, tomber en dépression et j’en passe.

Le corps réagit à sa manière face à un choc, il faut l’accepter et l’observer avec bienveillance.

C’est la base pour se récupérer.

2 La régression

C’est la phase dans laquelle nous savons que nous devons aller de l’avant, mais nous n’y arrivons pas.

Bien souvent, le doute nous empêche de prendre les décisions qui nous permettent d’avancer sereinement.

On ne trouve pas les solutions et on est perdus.

On se remet en question, on doute et on a l’impression qu’on n’arrivera pas à se relever.

Si vous êtes dans cette phase, courage et gardez la foi : vous sortirez de votre crise émotionnelle tôt ou tard.

3 La récupération

C’est la phase dans laquelle nous mettons un terme à la crise.

Il est difficile de sortir d’une crise émotionnelle sans l’intervention d’un facteur externe, d’un déclic.

Cela peut être un ami, un livre, un conseil, un coaching…

Lorsque cela se produit, la conscience émerge, on se fait alors une idée réaliste de la situation et on trouve les outils pour mettre un terme à la crise émotionnelle.

C’est pourquoi un des conseils les plus importants que nous verrons à la fin de cet article est de mettre de la nouveauté dans votre vie.

Le fait de faire de nouvelles choses, de nouvelles activités vont vous permettre de rencontrer de nouvelles personnes, de trouver un intérêt dans de nouvelles choses, et tout cela vous amena ce déclic qui vous permettra de sortir de la crise émotionnelle.

Quelques outils pour sortir de la crise émotionnelle

1. Canaliser l’hémorragie

À court terme, si l’on veut sortir la tête de l’eau, il faut essayer de gérer la crise de manière rationnelle.

Essayez de vous focaliser sur le court-terme.

Vivez le moment présent et essayez de profiter de ce que vous faites et des gens avec qui vous vous trouvez.

Aussi, pendant cette période, focalisez-vous sur les gens importants de votre vie, comme les membres de votre famille ou des amis proches.

2. Faire preuve de compassion

La compassion a de grandes vertus.

Elle permet de se sentir apaisé.

Alors, soyez patient avec vous-même et ayez de la compassion envers vous-même.

Aussi, soyez empathique avec les autres, aidez les gens qui souffrent autour de vous.

3. Accepter le stress

Le stress est naturel, c’est un mécanisme de défense automatique de l’organisme qui provoque des réponses physiologiques, cognitives et comportementales qui augmentent le niveau d’attention du corps pour affronter une situation que notre corps interprète comme une situation de survie.

C’est un héritage de l’époque des chasseurs cueilleurs pour permettre à l’espèce humaine de perdurer.

Alors accueillez le stress comme une réaction normale lorsque vous passez par une crise émotionnelle et soyez patient et indulgent avec vous-même.

4. Les hormones utiles pendant la crise émotionnelle

La sérotonine

C’est l’hormone du bonheur.

Elle améliore notre humeur. Elle régule l’agressivité, le cycle du sommeil et la digestion.

Pour la libérer, soyez heureux !

Pratiquez la gratitude et profitez de la nature.

La dopamine

C’est le neurotransmetteur du plaisir. Elle augmente la concentration et la motivation.

Pour la développer, fêtez vos succès, dormez bien et faites du sport.

L’ocytocine

C’est l’hormone de l’amour.

Elle est régulée par les liens affectifs et les succès d’équipe.

Pour la libérer, méditez, faites des câlins et soyez généreux.

5. Évitez certains aliments

Pour aider votre corps à luter contre la crise émotionnelle, il y a certains aliments à éviter.

  • Les aliments sucrés (barres chocolatées, les biscuits, les glaces, les fruits trop sucés, les bonbons, les sodas, les jus de fruits, etc)
  • Les glucides raffinés (les sucres à éviter sont tous ceux contenus dans les farines raffinées : pain blanc, pâtes, céréales de type “cornflakes” et les aliments riches en amidon : pomme de terre, riz, maïs…)
  • L’alcool : c’est prouvé scientifiquement, arrêter complètement l’alcool augmente le bien-être physique et mental
  • L’excès de caféine : Sa consommation excessive provoque la nervosité, l’agitation, l’anxiété, l’insomnie, l’irritation de l’estomac, la diarrhée…

Le fait d’analyser vos réactions lors d’une crise émotionnelle et de savoir que vous allez passer par ces trois phases vous aidera grandement à apprivoiser cette situation difficile.

Aussi, si vous appliquez les clés que nous avons vues, vous aiderez votre organisme à lutter contre celle-ci et à en sortir au plus vite.

Maintenant voyons comment devenir résilient afin de faire face à n’importe quelle difficulté de la vie.

Quelques conseils pour augmenter votre résilience

La résilience est la capacité à affronter l’adversité, à travers une grande capacité d’adaptation, jusqu’à l’atteinte d’objectifs qu’on s’était fixé.

Une personne résiliente se prépare à vivre des succès, en développant des compétences intellectuelles et sociales qui lui permettent de vivre une vie productive.

Si je devais résumer ce qu’est une personne résiliente je dirais que c’est une personne qui sait :

  • Faire face aux difficultés
  • S’adapter aux changements
  • Survivre quelles que soient les conditions
  • Se relever après une chute

Consulter ce lien si vous voulez aller plus loin dans la définition médicale (psychologie) de la résilience.

Les dimensions de la résilience

Pour comprendre comment se construire une vie résiliente il faut d’abord comprendre comment fonctionne notre personnalité.

Voici un schéma représentant les quatre dimensions de la résilience.

4 dimensions de la résilience

Toute notre personne est représentée par le point central jaune, la cohérence.

Cette personne est construite par 4 dimensions :

  • Physique
  • Émotionnelle
  • Mentale
  • Spirituelle

Il est important de connaître ces quatre dimensions et de comprendre qu’elles s’entrechoquent et forment toute notre personne.

  • Si notre physique ne va pas bien, alors notre personne est affectée
  • Si une émotion nous déstabilise, alors notre personne est affectée
  • Si notre mental vacille, alors notre personne est affectée
  • Si notre esprit n’est pas en accord avec nos valeurs, alors notre personne est affectée

Et lorsque notre personne est affectée, nous n’avons pas la stabilité nécessaire pour pouvoir faire face sereinement aux imprévus et aux difficultés.

C’est la raison pour laquelle il faut prendre soin des quatre dimensions.

  • Développez votre flexibilité et votre condition physique
  • Faites de même avec votre flexibilité émotionnelle, faites preuve de positivisme, régulez vos émotions. Pour cela, regardez du côté de l’intelligence émotionnelle
  • Cultivez votre flexibilité mentale : soyez ouvert d’esprit, autonome, faites preuve d’intelligence lorsque vous faites face à des problèmes, soyez attentif et focus
  • La flexibilité spirituelle se développe en s’ouvrant aux croyances des autres, quelles que soient nos propres croyances. Soyez tolèrent(e) avec les valeurs des autres et engagez-vous avec vos propres valeurs

Si vous développez vos capacités sur les quatre dimensions, vous arrivez à la cohérence et vous sentirez un très grand bien être.

Ce bien-être vous permettra d’avancer sereinement dans la vie, malgré les aléas de la vie.

Exemples de situations résilientes

Dans la vie, nous affronterons toujours des situations dans lesquelles nous devrons faire preuve de résilience.

C’est comme ça, il faut l’accepter et s’y préparer.

Nous sommes tous un jour exposés à la perte d’un emploi, une rupture amoureuse ou la perte d’un proche.

Mais il y a aussi des évènements imprévisibles qui peuvent grandement nous déstabiliser, par exemple une inondation ou un incendie qui détruirait notre maison.

Dans ce genre de situation, mieux vaut avoir développé une forte résilience.

“La casita” : La construction de la résilience

“La casita” (“maison” en espagnol) est un schéma qui permet de prendre conscience que la résilience se construit à tous les niveaux de notre vie.

Le schéma se lit du bas vers le haut.

la casita : se construire une vie résiliente

La résilience se construit en se donnant à soi-même ce dont on a besoin pour vivre sereinement.

Pour être résilient, il faut bien sur avoir les besoins fondamentaux tels que la nourriture des vêtements et un toit au-dessus de la tête.

C’est la base.

Il faut aussi avoir de bonnes relations avec les autres, avec nos proches et notre famille.

Il est important de donner du sens à ce que l’on fait au quotidien. Une personne frustrée par son emploi ne peut pas développer une forte résilience. Si c’est votre cas, pensez à faire une reconversion professionnelle.

Aussi, l’estime de soi, les aptitudes personnelles et sociales, le sens de l’humour sont des éléments indispensables pour se construire une vie résiliente.

Enfin, l’ouverture d’esprit et l’ouverture à de nouvelles expériences permet de sortir de la routine et de sentir un profond bien être et une grande stabilité mentale.

11 conseils concrets pour développer sa résilience

Voici quelques conseils simples pour développer votre résilience au quotidien :

  • 1. Apprenez à vous connaitre. C’est la base, cela vous permet de savoir quoi vous donner à vous-même pour vous rendre heureux.
  • 2. Soyez optimiste. Forcez-vous à voir le verre à moitié plein même si vous avez du mal à le faire naturellement.
  • 3. Ayez de la compassion. Envers vous-même et envers les autres.
  • 4. Soyez flexible. Développez votre capacité d’adaptation. Ne soyez pas la personne psychorigide qui souhaite toujours tout contrôler.
  • 5. Fixez-vous des objectifs à atteindre. Même des petits objectifs faciles à atteindre. Atteindre un objectif procure un grand bien être et aide à développer la confiance en soi.
  • 6. Prenez soin de vous. Prenez soin de votre corps et de votre esprit.
  • 7. Méditez. La méditation a des effets incroyables. Personnellement j’utilise une application sur mon mobile et je fais une séance de 15/20 minutes par jour. Essayez-vous ne le regretterez pas.
  • 8. Pratiquez une activité physique régulière. Même s’il s’agit d’une simple marche quotidienne d’une heure, il faut s’oxygéner l’esprit.
  • 9. Entourez-vous de personnes bienveillantes. Concentrez-vous sur les personnes qui vous apportent quelque chose et séparez-vous des personnes toxiques qui absorbent votre énergie. La vie est trop courte pour perdre du temps avec elles.
  • 10. Testez de nouvelles choses. Comme nous l’avons vu plus haut dans cet article, s’ouvrir à de nouvelles expériences permet de sortir de la routine et de sentir un profond bien être. Dites toujours oui lorsqu’on vous propose une nouvelle expérience, cela ne coute rien de tester une fois.
  • 11. Prenez du temps pour vous. Il est important de prendre un temps pour vous chaque jour, sans votre compagnon, vos enfants, vos proches. Un temps de calme pour penser, organiser votre journée, débriefer votre journée, pratiquer la gratitude, lire un livre, écouter de la musique, etc…

Pour conclure

La résilience est une compétence qu’il faut absolument développer si l’on souhaite mener une vie épanouie et heureuse.

Il s’agit de savoir ce dont on a besoin pour se sentir bien et faire en sorte de se le donner à soi-même.

Si on prend le temps de se donner toutes ces choses à tous les niveaux de notre vie, alors on développe un épanouissement et une stabilité qui nous permet de faire face beaucoup plus sereinement aux imprévus et aux difficultés que la vie met sur notre route.

Rappelez-vous, tout le monde est capable de développer sa résilience. Et si vous le faites, vous aurez un grand avantage sur les autres.

Si vous avez besoin d’accompagnement pour développer votre résilience n’hésitez pas à réserver une heure de coaching.

Et vous, qu’avez-vous implémenté dans votre vie qui vous a permis de développer votre résilience ? Dites-le-moi dans les commentaires 🙂

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pas de commentaires

Commenter