Top
Accueil / Blog  / Recherche d'emploi  / Trois façons de postuler
postuler

Trois façons de postuler

Une fois que vous avez rédigé un CV efficace, capable de vous donner des avalanches d’entretiens, l’étape suivante est de postuler.

Postuler signifie contacter des entreprises pour leur montrer votre CV et leur donner envie de vous rencontrer lors d’un entretien.

Dans cet article, vous découvrirez les trois méthodes à votre disposition pour vous faire connaitre par les entreprises.

Vous verrez que répondre à des annonces est de loin la pire méthode pour obtenir un bon emploi.

Les trois façons de postuler

Ne tournons pas autour du pot.

Il existe trois façons de postuler :

  1. Répondre à des annonces
  2. Écrire à une entreprise en candidat libre
  3. Utiliser le réseau professionnel

Voyons en détail les forces et les faiblesses de chacune de ces trois méthodes.

1. Les plateformes d’annonces

La première méthode, je sais que vous la connaissez bien (malheureusement pour vous).

Si vous êtes en train de lire ces lignes, c’est sûrement que vous l’avez déjà largement utilisé et qu’elle n’a pas porté ses fruits.

Cela ne me surprend pas, c’est la pire méthode pour obtenir un bon emploi.

Il est très difficile de trouver un emploi qui vous plaise, dans lequel vous vous épanouissez et qui vous rémunère correctement en spammant votre CV sur les plateformes d’emploi.

En fait, les plateformes d’emploi permettent souvent de trouver un « bullshit job« , puis une fois en poste, de rebondir pour obtenir un bon emploi, notamment grâce au réseau professionnel et au marché caché de l’emploi.

Il est extrêmement rare de trouver un bon emploi dans des annonces, qu’on se le dise.

Ceci étant dit, c’est une méthode efficace pour tous les emplois qui sont parfaitement définis. Par exemple : manutentionnaire. Un manutentionnaire est un manutentionnaire et les annonces sont pertinentes pour ce genre d’emploi.

À l’inverse, les annonces pour les postes dans les services, publiées pour remplacer une personne qui est partie, dont le poste n’est pas clairement défini, ces annonces ne débouchent presque jamais sur des beaux postes. Elles sont une belle perte de temps, croyez-moi.

À vous d’identifier si postuler sur une plateforme d’emploi est pertinent.

Dans tous les cas, pour postuler efficacement à travers les plateformes d’emploi, consultez mon article dans lequel je liste les meilleures plateformes francophones spécialisées.

Le problème de cette méthode est que la plupart d’entre vous s’appuie dessus pour « chercher un emploi » en mode flemmard : ils criaient un CV puis le spam sur ces dizaines voir des centaines d’annonces en espérant qu’un recruteur les appelle en entretien.

Si vous utilisez cette méthode (que j’appelle la méthode de la bouteille à la mer), vous n’avez aucun contrôle sur votre recherche d’emploi et vous laissez votre destin dans les mains d’un algorithme informatique.

2. La candidature spontanée

La candidature spontanée consiste à écrire à une entreprise ciblée (qui vous attire), pour lui donner envie de vous rencontrer, sans savoir si celle-ci cherche à recruter.

Sachez qu’une entreprise qui ne recrute pas, cela n’existe pas.

Une entreprise en bonne santé se réinvente en permanence et recherche des dizaines voir des centaines de nouveaux collaborateurs tous les mois. Dans tous les cas, elle est toujours ouverte à la découverte de talents, alors n’hésitez surtout pas à lui écrire.

Pour postuler via une candidature spontanée, vous devez écrire un email à une entreprise, dans le but de lui donner envie de lire votre CV (en pièce jointe) et de vous rencontrer en entretien.

Oubliez les lettres de motivation bidons, avec des structures comme le VOUS-MOI-NOUS et rédigez des lettres originales, qui vous permettent d’attirer l’attention de vos interlocuteurs.

Le but est de montrer à la société que vous êtes la personne capable de faire face aux enjeux auxquels elle fait face et que vous êtes capable de résoudre ses problèmes.

Pour cela, commencez pas étudier la société : marché, enjeux, problématiques, vision du futur, investissements, culture interne, etc.

Tout est bon pour connaitre en profondeur la société que vous avez ciblée.

Ensuite, écrivez une lettre avec vos mots, de trois petits paragraphes, présentant chacun une compétence que vous possédez dont elle a besoin.

Ne ratez surtout pas mon article dans lequel je vous explique en détail comment rédiger une lettre de motivation originale qui vous différencie de tous vos concurrents.

Cette méthode est très puissante, mais requiert un peu plus de travail que de spammer son CV sur les plateformes d’annonces.

Elle demande surtout d’avoir défini son projet professionnel et de savoir exactement ce que vous voulez.

3. Le réseau professionnel

Le réseau professionnel est un moyen de « postuler » assez méconnu en France.

Si je faisais un sondage dans la rue, la plupart des gens répondraient que le réseau professionnel, c’est du piston, c’est le fait d’obtenir un emploi grâce à papa ou à tonton.

En fait, le réseau professionnel est beaucoup plus que cela.

C’est de loin la technique la plus puissante pour obtenir non seulement un emploi, mais pour obtenir un super emploi.

Comprenez que le marché de l’emploi se divise en deux parties :

  • Le marché visible : les annonces publiées sur les plateformes d’emploi
  • Le marché caché : les postes qui ne sont jamais publiés en annonce

Vous l’ignoriez peut-être, mais le marché caché de l’emploi représente la plus grosse partie du marché de l’emploi (entre 60 et 80 % selon les sources).

Pire… Les meilleurs postes font partie du marché caché.

C’est là que le réseau professionnel entre en jeu : il permet d’avoir accès à ces postes qui ne sont jamais publiés.

Alors pour faire court, je vois deux façons d’utiliser le réseau :

  • Se construire un réseau professionnel de zéro, afin de trouver un emploi tout de suite
  • Se construire un réseau professionnel sur le long terme pour en bénéficier un jour

L’un ne va pas sans l’autre.

Vous devez TOUJOURS, penser à votre réseau professionnel. Même (et surtout) si vous avez un emploi.

C’est ce qui vous permettra d’obtenir un bel emploi un jour et d’avoir une carrière épanouie.

Travailler son réseau consiste à prendre un café tous les jours avec un nouveau collègue, ou de manger avec de nouvelles personnes régulièrement.

Faites en sorte d’entrer en contact avec le plus possible de personnes de votre société.

Croyez-moi sur parole : 99 % des personnes qui ont un bon poste l’ont obtenu grâce au réseau, pas en répondant à une annonce.

C’est là toute la finesse du truc.

Vous entrez dans une société par une annonce et une fois dedans, vous obtenez un poste intéressant.

Cela fonctionne aussi si un collaborateur avec qui vous vous entendez bien part de la société et vous recrute une fois dans son nouveau poste.

Vous n’imaginez pas combien de fois j’ai vu cela se produire en dix ans dans le groupe bancaire dans lequel je travaillais.

Cela arrive très, TRÈS SOUVENT.

Vous avez tout à gagner à prendre soin de vos relations au travail.

Si vous partez de zéro et que vous souhaiter bénéficier du réseau professionnel, il existe une méthode pour entrer en contact avec des experts de votre domaine.

Cette méthode, je vous la détaille dans cet article, n’hésitez pas à le consulter.

Rappelez-vous que la meilleure façon de postuler passe par le réseau professionnel.

Pour aller plus loin

Ne négligez aucune méthode, les trois peuvent vous fournir de bons résultats.

En fait, cela dépend de votre domaine et du type d’emploi que vous exercez.

Pour postuler efficacement, je vous recommande de tester et de combiner les trois méthodes.

Mettez toutes les chances de votre côté pour obtenir l’emploi de vos rêves rapidement.

Ce sont 3 méthodes complètement différentes.

La méthode des annonces est la méthode facile : on spam son CV au hasard en attendant que la chance face son travail.

Comme je le disais, cette méthode peut très bien fonctionner pour certains emplois.

La méthode de la candidature libre est efficace si vous travaillez dans un poste de niche, dans lequel il existe des entreprises prestigieuses qui vous font rêver. Je pense par exemple au monde de la mode.

Elle demande de passer plus de temps à identifier les besoins de la société pour rédiger une lettre de motivation pertinente, qui donne envie de vous rencontrer.

La méthode du réseau professionnel est une méthode qui requiert encore plus de travail. Mais c’est aussi la méthode qui donne les meilleurs résultats.

Le réseau professionnel vous permettra d’avoir une belle carrière et un poste de rêve.

Mais comprenez que pour en arriver là, il vous faudra bien souvent pousser la porte et commencer par un « bullshit job », avant d’avoir accès à de belles opportunités.

J’espère que cet article vous a plu. Si c’est le cas et que vous voulez recevoir par email tous les lundis mes conseils qui vous permettront de faire la différence, inscrivez-vous à ma liste d’emails privés. C’est gratuit, vous pouvez vous désinscrire en un clic quand vous voulez et sachez que je déteste le spam.

Pour recevoir, vous aussi, mes emails privés, c’est ici que ça se passe.

Partager l'article
Pas de commentaires

Commenter