Top
Accueil / Blog  / Projet professionnel  / La vérité sur les emplois de rêve
jobs de rêve

La vérité sur les emplois de rêve

Qui n’a jamais eu envie d’avoir un de ces emplois de rêve ?

Vous savez ? Ce genre d’emploi passionnant, qui rend heureux(se), dans lequel on est considéré comme un(e) expert(e) et qui paie bien.

Malheureusement, beaucoup de gens se sentent frustré professionnellement.

C’est le mal de notre époque. La frustration.

Chacun s’est déjà dit au moins une fois : « ce gars a de la chance, il a un job de rêve, il est heureux et en plus il gagne bien sa vie ».

Mais alors, comment ont fait ces personnes qui ont un de ces emplois de rêve ?

Après dix ans dans le monde du travail, j’ai analysé le parcours de toutes les personnes autour de moi qui ont un emploi qui « fait rêver », et voici mes conclusions.

Attention, certains risquent d’être surpris…

Elles ont toutes commencé avec un emploi pas top

Toutes les personnes que je vois aujourd’hui passionnées par leur emploi ont toutes commencé leur carrière de la même manière.

Elles ont commencé avec un emploi qui n’avait rien d’excitant, qu’elles ont la plupart du temps trouvé sur une plateforme d’emploi.

Une fois en poste, elles ont travaillé consciencieusement. Elles avaient compris qu’elles étaient là pour apprendre, gagner de l’expérience et développer leur réseau professionnel.

Elles donnaient l’impression de ne pas trop réfléchir à leur situation actuelle, de ne pas être frustrées par leur emploi (qui était bof).

Elles se contentaient de faire leur travail le mieux qu’elles pouvaient, en silence et entretenaient de bonnes relations avec tout le monde.

Bref, c’étaient des bons petits soldats.

Elles ont toutes évolué grâce à leur réseau

Je me tue à le répéter dans tous mes contenus : la plupart des postes vacants (bien souvent les meilleurs postes), ne sont jamais publiés en annonce.

C’est ce qu’on appelle le marché caché de l’emploi.

Pour y accéder, une seule solution : le réseau professionnel.

Pour faire simple, tous les gens que j’ai vu évoluer, l’ont fait de deux manières :

  • En se voyant proposer par un collègue un poste en interne.
  • En se voyant proposer un poste par un ex-collègue qui a changé d’entreprise.

Croyez-moi, cela arrive très, très souvent.

En effet, quoi de mieux que de recruter un collègue sympathique, sérieux(se) et qui faisait bien son travail ?

Alors, pensez à développer votre réseau professionnel en permanence. Que vous ayez un emploi ou non.

Le simple fait de prendre un café avec vos collègues de temps en temps, même s’ils ne sont pas de votre service, peut faire des miracles.

Soyez ouvert(e) d’esprit

Je me souviendrai toujours d’une émission TV du Grand Journal sur Canal +. Ce jour-là, il y avait une jeune chercheuse d’emploi sur le plateau, ainsi qu’une patronne d’entreprise de taille intermédiaire, qui recrutait.

La patronne a offert en direct un poste à la jeune femme. Elle lui a dit : « tu es BAC+5, on en recrute en permanence, on a des tas de carrières intéressantes, tu trouveras ton bonheur ».

La jeune femme a refusé, sous prétexte qu’elle avait étudié pour être RH et a expliqué à la patronne que « si on commence à accepter n’importe quoi, alors cela ne sert à rien de faire des études ».

Je suis resté bouche bée !

Vous voyez, cette mentalité ne mène nulle part.

Cette jeune femme est le genre de personne à se plaindre en permanence et à chercher des responsables de tous ses malheurs.

Alors que le problème vient tout simplement d’elle.

Elle n’a pas compris que son diplôme n’est qu’une clé pour pousser la porte du monde du travail et elle ignore que nous changeons en moyenne 14 fois de métier dans une carrière.

Bref, soyez flexible d’esprit et soyez curieux(se).

Comme nous l’avons vu plus haut, la plupart des gens avec un « bon poste » n’auraient jamais trouvé leur emploi si elles avaient eu à le chercher.

Bien souvent, ce sont des opportunités qui se sont présentées à elles.

Alors, si vous cherchez un CDI depuis des mois, n’ayez pas peur d’accepter un CDD, dans une entreprise qui vous intéresse. Une fois dans l’entreprise, vous aurez des opportunités, et il se peut même que vous découvriez des emplois dont vous ignoriez l’existence.

La vérité est que les gens rigides et fermés, rateraient une opportunité en or, même si elles en avaient une en face.

Le monde appartient aux gens curieux, qui agissent sans trop se poser de questions.

Les personnes rigides et fermées se contentent de les regarder enchainer les emplois de rêve en se demandant d’où vient leur succès.

Vous ne pourrez plus dire que vous ne saviez pas !

Pour aller plus loin

La flexibilité d’esprit et la curiosité sont la clé de la réussite professionnelle.

Alors, ne vous accrochez pas à une idée et n’ayez pas peur de tester des choses.

Même si vous avez défini votre plan de carrière, n’ayez pas peur de le modifier en chemin. Comprenez que vous l’avez défini avec certaines informations en votre possession à un moment précis, et que les choses peuvent changer.

Aussi, quand vous faites quelque chose, faites-le à fond et faites-le bien.

Rappelez-vous que les personnes qui obtiennent un de ces emplois de rêve n’étaient bien souvent pas obsédées par le fait d’en obtenir un. Elles étaient obsédées par le fait d’être excellentes dans leur travail, jour après jour.

Les personnes qui réussissent leur vie professionnelle vivent dans le présent.

J’espère que ce court article vous aura inspiré.

Si vous souhaitez recevoir ce genre de message plus souvent, alors recevez, vous aussi, mes emails privés.

Les emails privés, c’est :

  • Mes messages inspirants tous les lundis
  • Mes nouveaux contenus (articles, vidéos, podcasts)
  • 60 % de réduction sur mes nouvelles formations
  • Des cadeaux exclusifs (eBooks et plus…)

À tout de suite !

Partager l'article
Pas de commentaires

Commenter