Top
Accueil / Blog  / Recherche d'emploi  / Entretiens d’embauche : Présentez-vous en 2 min
Présentez-vous

Entretiens d’embauche : Présentez-vous en 2 min

“Présentez-vous, vous avez 2 minutes !”

C’est la question qu’on nous pose en premier presque systématiquement lorsqu’on commence un entretien.

C’est aussi une question qui déstabilise souvent les candidats.

On ne sait jamais trop quoi dire.

Parler de soi ?

C’est vague.

On peut parler de tout et n’importe quoi…

Alors qu’attendent les recruteurs en seulement 2 minutes ?

C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Que se cache-t-il derrière le fameux “présentez-vous” ?

L’erreur que font beaucoup de gens dans leur recherche d’emploi est de vouloir apprendre des réponses par cœur.

Alors ils cherchent sur YouTube des conseils de RH très scolaires qui leur apprennent comment répondre à des questions type.

C’est souvent ce qu’il se passe lorsqu’on vous demande de vous présenter.

Je vous demande de d’oublier tout ce que vous avez vu sur ce sujet et de faire un grand “reset”.

Pour bien répondre à cette question, il faut d’abord adopter le bon état d’esprit.

Fermez les yeux et écoutez ce qui suit…

(Ne les fermez pas vous en aurez besoin pour continuer à lire !)

Vous êtes recruteur et vous recevez un candidat pour un poste que vous souhaitez combler.

Vous avez lu son CV, vous avez survolé son parcours professionnel.

Qu’attendez-vous là tout de suite, lors du premier contact avec cette personne ?

C’est bien de cela qu’il s’agit lors d’un entretien… Il s’agit d’un contact humain.

1. Rompre la glace

Comme vous, le recruteur est un humain et comme vous il peut être mal à l’aise au début de l’entretien.

Alors il faut bien rompre la glace avec quelque chose.

C’est à quoi sert la question “présentez-vous”.

Pas que, mais nous le verrons plus loin dans l’article.

Pour le moment attardons-nous sur cet aspect humain.

Si vous êtes là, face aux recruteurs, c’est que vous avez les compétences. En effet, l’entreprise a lu votre CV et a demandé à vous voir en personne pour vous connaitre.

L’entretien permet d’aller plus loin que les compétences techniques sur un papier, il permet de voir si le “courant passe”.

Cette petite introduction permet donc de rompre la glace et de se générer une première impression aux recruteurs.

Et on le sait, la première impression est essentielle.

C’est pendant les premières secondes que le recruteur va savoir au fond de lui si vous lui plaisez ou non.

Alors soufflez, respirez et commencez à vous présenter sans vous stresser.

Ayez l’air enthousiaste, sérieux, décomplexé, confiant dans votre profil et votre parcours. Souriez.

2. Donner un aperçu sur votre personne et votre parcours professionnel

Les recruteurs souhaitent voir si vous avez la capacité à vous présenter, à être concis et à résumer…

Lorsqu’ils vous demandent de vous présenter en 2-3 minutes, ils souhaitent avoir un aperçu de qui vous êtes et sur ce qui vous amène à vous trouver en face de lui là, tout de suite. Autrement dit à ce qui vous a amené à postuler.

Essayez de garder en tête cette ligne de temps comme on en voyait dans les livres d’histoire à l’école.

Vous savez, ces frises chronologiques ?

Frise chronologique

L’idée est de donner un aperçu visuel de votre parcours depuis vos études jusqu’à aujourd’hui, avec un niveau de zoom éloigné.

Ne rentrez pas dans le détail des tâches que vous avez effectuées, faites seulement un résumé de vos expériences professionnelles et résumez chacune d’elles en une phrase.

L’idée est de mélanger parcours professionnel et anecdotes personnelles qui conduisent à comprendre vos choix de carrière.

Ni plus, ni moins.

Cela donnera un aperçu aux recruteurs de qui vous êtes.

Ils auront alors le choix de faire un zoom sur l’expérience ou le point qu’ils désirent approfondir.

En fait, le résumé de 2 minutes permet de donner de la matière et d’introduire l’entretien.

Alors, ne faites pas l’erreur d’entrer dans le détail d’une expérience et prenez de la hauteur.

3. Les recruteurs veulent voir un être humain en face d’eux

Lorsque les recruteurs vous disent “présentez-vous” au début d’un entretien, ils souhaitent voir un être humain en face d’eux.

Oubliez les réponses apprises par cœur et récitées.

Relaxez-vous.

Ce n’est pas une question piège !

Plus vous arriverez à avoir un échange humain avec votre interlocuteur, plus vous gagnerez des points.

Vous savez, à notre époque, les entreprises ne cherchent plus le meilleur de son domaine, mème si c’est une personne insociable et incapable d’interagir correctement avec les autres.

Les entreprises qui ont tout compris fuient comme la peste ce genre de profils.

Elles cherchent avant tout une personne humaine, sympathique, droite, honnête.

Les compétences techniques s’apprennent, pas les compétences humaines.

Si vous arrivez à faire une bonne impression humainement, vous aurez littéralement fait la moitié du travail.

En fin de compte, c’est un humain qui prend la décision de vous embaucher.

Pas une machine qui coche des cases.

Aussi, n’hésitez pas à parler de choses personnelles.

Très succinctement bien sûr. Ne parlez pas de votre vie.

Par exemple, dans mon cas personnel, je suis parti vivre au Mexique après mes études, et il est intéressant pour les recruteurs de comprendre pourquoi.

Je peux dire : “Une fois mon diplôme en poche, je suis retourné vivre au Mexique pour retrouver ma copine Mexicaine, et j’ai cherché un emploi de développeur Java.”

Cette simple phrase permet de :

  • Expliquer pourquoi j’ai travaillé au Mexique
  • Montrer que je suis une personne humaine et équilibrée, j’ai des sentiments
  • Montrer que je suis déterminé : je suis prêt à aller votre à l’autre bout du monde pour suivre mes rêves
  • Introduire ma première expérience professionnelle de développeur Java
  • Rebondir si cette histoire lui parle. Vous n’imaginez pas combien de fois cette phrase a fait parler le recruteur et nous a permis de créer du lien, dès le début de l’entretien…

Aussi à la fin de la présentation, juste après avoir parlé de votre dernière expérience professionnelle, n’hésitez pas à parler de quelque chose de plus personnel, de plus léger.

Par exemple : “Voilà, sinon j’adore cuisiner, en particulier la cuisine italienne et j’aime faire du sport, même si je ne suis pas du tout un athlète.”

Sentez-vous le thon de cette phrase ? La manière décomplexée et serein qu’elle reflète ?

Avoir l’air serein en entretien est essentiel. Une personne sereine reflète une personne qui a confiance en son profil et qui n’a rien à cacher.

En plus, elle permet au recruteur de rebondir.

Si le recruteur adore la cuisine ou adore le sport, il va tout de suite vous demander quel sport vous pratiquez ou quel plat réussissez-vous le mieux.

Le but est de créer du lien, même si cela ne dure que quelques secondes.

Racontez une belle histoire

Nous avons parlé de la forme, parlons maintenant du fond.

Lorsqu’on répond à la question “présentez-vous” en entretien, il faut raconter une belle histoire.

Il faut faire rêver les recruteurs.

Vous devez raconter l’histoire qui vous a amené à être ici aujourd’hui face à eux.

Essayez de transformer votre parcours en histoire captivante qui explique le sens de votre parcours.

Parlez de vos valeurs, celles qui vous poussent à postuler aujourd’hui.

Parlez des choses qui vous ont poussées à faire vos choix et qui expliquent votre parcours.

Essayez de présenter votre histoire comme celle d’un conte, qui décrit le parcours initiatique d’un héros.

Vous êtes le héros de votre vie professionnelle.

Plus votre histoire aura du sens aux yeux des recruteurs, plus ils auront de l’affecte pour vous.

En faisant cela, vous toucherez les émotions des recruteurs et vous gagnerez alors beaucoup de points.

Faites la transition sur le poste pour lequel vous postulez aujourd’hui

Lorsque vous répondez à la question “présentez-vous”, essayez de rappeler pour quel poste vous postulez.

Cela permet de contextualiser votre présence et de rappeler aux recruteurs pour quel poste vous vous présentez.

Ils reçoivent beaucoup de candidats et parfois pour plusieurs postes.

Aussi, lorsque vous présentez votre parcours professionnel, essayez d’appuyer les éléments qui sont en rapport avec le poste pour lequel vous postulez.

Dites pourquoi vous êtes motivé pour ce poste, cela permet de montrer que vous vous projetez dans celui-ci.

Ne parlez pas de vous, mais de l’entreprise.

Essayez de répondre indirectement à ces questions :

  • Pourquoi l’entreprise devrait être intéressée par moi ?
  • Qu’est-ce que je vais pouvoir lui apporter ?
  • Quel problème de l’entreprise que je vais pouvoir résoudre ?

Vous pouvez aussi montrer que :

  • Vous aimez les valeurs de l’entreprise
  • Vous aimez les projets et les défis auxquels répond la société
  • Vous avez rencontré quelqu’un qui vous a donné envie de travailler ici

Essayez de parler d’un déclic dans vos expériences passées qui vous amène à postuler aujourd’hui.

Le but est de terminer la présentation (avant de parler de vos passions en une phrase) en montrant ce que vous voulez faire maintenant.

Bien sûr, n’essayez pas de tout montrer… Choisissez un point, cela sera déjà bien.

Le but n’est pas de réciter un texte qui sonne faux, mais de montrer ce qui vous amène ici aujourd’hui, et de montrer quelque chose en commun avec l’entreprise.

Cette partie est la plus délicate, alors ne vous forcez pas, il faut que cela ait l’air naturel.

Si par exemple j’étais développeur informatique, que je me suis peu à peu orienté vers la cybersécurité, et que je postule maintenant comme architecte de sécurité, le parcours a du sens aux yeux des recruteurs.

On peut voir une évolution logique dans les postes occupés dans mon parcours.

Je peux terminer ma présentation en disant aux recruteurs : “Je trouve que c’est un métier d’avenir et dans lequel il y a de grands enjeux dans le futur. Cela me motive à continuer à apprendre plus dans ce domaine et pour toutes ces raisons, je postule aujourd’hui comme architecte de sécurité”.

Quelques conseils pour bien répondre au “présentez-vous”

À faire :

  • Ayez l’air fier de votre parcours quand vous le racontez
  • Souriez, respirez 🙂
  • Regardez votre/vos interlocuteur(s) dans les yeux
  • N’hésitez pas à parler en une phrase de choses personnelles qui expliquent vos choix
  • Finir par une petite phrase qui montre vos passions

Les erreurs à ne pas faire :

  • Réciter votre CV
  • Répondre à des questions qu’on ne vous a pas demandé
  • Vous perdre et entrer trop dans le détail : il faut rester concis et survoler votre parcours
  • Faire des phrases longues et compliquées : faites des phrases courtes et simples

Pour conclure

Pour bien répondre à la question “présentez-vous”, tout est une question de mindset, d’état d’esprit.

Ne stressez pas, arrêtez de croire que c’est une question piège et parlez avec l’être humain qui est en face de vous, naturellement, comme s’il s’agissait d’un ami… (en restant professionnel bien sûr).

Ce premier contact est le plus important de l’entretien, c’est celui qui donnera la première impression au recruteur.

Cette question permet de commencer l’entretien. Le but est de montrer un aperçu dézoomé de votre parcours et de permettre au recruteur de comprendre le chemin qui vous amène ici aujourd’hui.

Profitez de cette présentation pour créer du lien avec le recruteur et pour montrer que vous êtes un être humain avec des valeurs qui l’intéressent.

Essayez de raconter une belle histoire au recruteur et montrez que votre parcours correspond à ce que recherche l’entreprise.

C’est tout, le recruteur choisira alors sur quel élément rebondir et l’entretien démarrera naturellement.

J’espère que cet article vous sera utile !

Si vous voulez plus de contenus de ce genre, abonnez-vous à ma liste d’emails privés, c’est gratuit et vous pouvez vous désinscrire en un clic.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Pas de commentaires

Commenter